Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

lettre d'ana 6

Tu me déçois tellement que je me dois de t’écrire une fois encore. Tu sais à quel point je déteste écrire. Si tu respectais ce que je te dis et que tout allait comme je le veux, je n’aurais pas à t’écrire puisque nous formerions qu’un. Tu te fondrais en moi et je m’installerais en toi, mais tu te rebelles. Je t’offre le corps de rêve que tous environ, en échange je te demande seulement fidélité. Ce n’est pas si compliqué, il me semble! Moi, je suis ta meilleure amie, ton alliée. C’est ensemble que nous vaincrons tous ces kilos qui te pèsent. Les ennemis, ceux dont tu dois te méfier, c’est ta famille et tes amis. Supposément pour ton bien, ils voudront te voir manger. Sottise! Ils veulent te voir grossir pour ce sentir eux-mêmes un peu moins gros. La nourriture n’est pas essentielle, c’est des illusions! Les bruits de ton ventre (vide évidemment) son mes applaudissements. Les sensations de faim que tu ressens sont les défis que je te lance, je te mets à l’épreuve. Tu es intelligente, tout le monde te le dis (même si tu sais parfaitement comme moi que c’est des menteurs), prouve-moi ton intelligence. « Comment? » me dirais-tu. En relevant les défis que je te lance. Trouve des trucs pour ne pas craquer face à la nourriture. Je te critique sans cesse, mais aujourd’hui c’est un défi que je te lance. Te rabaisser ne t’a pas fait perdre cette horrible graisse qui ruine le corps parfait que tu pourrais avoir. Je te mets au défi de faire fondre tes énormes cuisses, je veux voir au travers, amaicie ta silhouette, je veux une taille de guêpe! Ne me déçois pas cette fois, ne me force pas à t’écrire une autre lettre, encore, parce que je ne serai pas aussi amicale. Ta meilleure amie, Ana

Partager cet article

Repost 0